"O mon peuple de Troie, mon peuple de fous, quatre fois le cheval a cogné les murs, quatre fois un bruit d’armes et de fer a retenti dans son ventre et nous n’avons rien arrêté."

La véritable histoire du cheval de Troie n’a-t-elle pas commencé quand la guerre a pris fin ? Une cité détruite, ses habitants massacrés et l’exode. Un exilé justement raconte. Il sait de quoi il parle : lui et son peuple attendent un accueil qui ne vient pas. Sa voix grave et éternelle enflamme le récit de Virgile. Dans ses chants, l’espoir renaît malgré la douleur et l’errance. Le comédien et chanteur, Guillaume Edé, et Claude Gomez, l’accordéoniste mêlent leur souffle à la poésie du texte. Sur la scène se joue l’histoire intime des tragédies épiques. Une histoire forte, contrastée, toujours saisissante.


Création et mise en ligne : AURA marketing     -     www.auramarketing.fr     -        Mentions et crédits